#DIY : Les Hydrolats et le Distillateur Maison

D'abord, qu'est-ce qu'un hydrolat?

Un hydrolat aromatique est issu de la distillation d'une plante (comme les huiles essentielles). La vapeur qui monte dans l'alambic, en traversant la plante, se charge de ses composants moléculaires. Cette vapeur qui se condense dans le bec de la machine forme l'huile essentielle. L'hydrolat aromatique est issu de l'eau de source distillée, qui s'est enrichie en principes actifs après leur décantation. Ce n'est pas le même produit que l'Eau florale (voir ici un excellent article de Julien Kaibeck sur le sujet). L'hydrolat est donc une eau de plante, chargée des bienfaits et des principes de cette plante. Elle est donc utile en médecine, cuisine ou cosmétique: Nature en soin pour la peau, ou peut être ajoutée comme ingrédient dans certaines préparations à base d'eau (un dentifrice par exemple). On peut citer les plus connues: - Hydrolat ou Eau de Rose, tenseur, lutte contre le vieillissement cutané. - Hydrolat de Lavande, cicatrisante et apaisante, lutte contre l'acné. - Hydrolat de Menthe, rafraîchissante et purifiante, elle rééquilibre les peaux grasses. Pour ma part, l'hydrolat est un soin indispensable pour le soin de la peau. Je l'utilise le matin au réveil, avant d'appliquer mon fluide de jour, mais aussi le soir, car l'hydrolat est une étape inévitable du Layering (NB: le rituel de démaquillage à l'huile, issu de la tradition japonaise, incontournable pour une jolie peau!)

Voici une méthode très simple et efficace qui vous permettra de fabriquer vos hydrolats et eaux florales chez vous, avec les produits de votre jardin: A l'aide d'un simple cuit-vapeur, qui fera office de distillateur. Notez que pour une plus grande concentration des actifs, il est préférable d'équilibrer les poids plantes/eau, c'est-à-dire d'utiliser 1 litre d'eau pour 1 kilo de plante à distiller. Cela peut s'avérer difficile dans le bac d'un cuit-vapeur de maison (forcément pas très grand), donc n'hésitez pas à "bourrer" le plus possible, et n'excédez pas le litre d'eau dans le réservoir. Mais voici les différentes étapes en images:

Etape 1: Munissez-vous d'un cuit-vapeur à 2 étages (oui, le mien est en plastique, ce n'est pas bien, le verre est mieux!)

Etape 2 : Remplissez votre 1er étage de la plante que vous souhaitez distiller. Ici, du pin, mais également lavande, pétales de rose, fleurs de camomille, tilleul, romarin, sauge, basilic, etc etc etc!

Etape 3 : Dans le bac du 2ème étage, je dispose bien au centre une coupelle qui recueillera mon hydrolat.

Etape 4 : J'installe au dessus de mes 2 étages le récipient du cuit-vapeur destiné à faire cuire le riz. Très important: C'est l'étape indispensable. Si vous avez perdu ce récipient, utilisez le couvercle du cuit-vapeur à l'ENVERS! La partie courbée doit être tournée vers la coupelle.

Etape 5 : Dans le récipient du dessus, je dispose quelques glaçons (voire un unique gros glaçon). POURQUOI? C'est simple. Le phénomène de la condensation va "attirer" les gouttelettes d'eau distillée par la vapeur vers le milieu du couvercle (vers l'intérieur) qui tomberont dans la coupelle!

Lancez le cuit-vapeur pour environ 45 minutes, et vous pourrez recueillir dans votre coupelle environ 100ml d'eau florale! Mais attention, elle n'est pas impérissable. Ajoutez-y quelques gouttes de conservateur (Cosgard par exemple), et conservez-la au réfrigérateur de préférence, et utilisez-la dans le mois qui suit sa fabrication.

Inutile de vous préciser qu'il est indispensable d'utiliser des plantes et fleurs non traitées pour la réalisation de votre hydrolat!