Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Informations

Fabricants

Aucun fabricant

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Mes petits rituels pour accueillir l'automne

Publié le : 02/11/2019 11:06:40
Catégories : Cuisine , Inspiration , Nature

Mes petits rituels pour accueillir l'automne

" O, homme, tu as en toi le ciel et la terre. "

Dans un précédent article, je vous parlais d'Hildegarde de Bingen. Dans son oeuvre, elle décrit l'Homme comme un microcosme, au sein de l'immense macrocosme qu'est l'Univers. Issus d'une même création divine, et organisés similairement et analogiquement: Un petit "monde" placé dans un grand Monde, s'envoyant et recevant leurs influences cosmiques. Cette représentation de l'Homme dans l'Univers (ci-dessous) est d'ailleurs reprise des siècles plus tard par Léonard de Vinci dans cette célèbre illustration:

Liber divinorum operum, vers 1174

L'Homme de Vitruve1490

Il n'est pas difficile de reconnaître combien la Nature et ses cycles ont une forte influence sur nous (qui sommes nous-mêmes soumis à nos cycles intérieurs, n'est-ce-pas Mesdames?): Changement de saisons, pleines lunes, soleil ou pluie... Régulent nos humeurs et notre vitalité. Malgré des plannings imposés qui peuvent se prolonger jusque tard dans la journée, nous restons anthropologiquement "réglés" pour agir en fonction de la Nature, nous lever avec le soleil et nous coucher avec la Lune. Personnellement, je me sens complètement chamboulée lorsqu'il m'arrive de veiller tard dans la nuit et de me lever tard dans la matinée!

Il en est de même avec les changements de saisons. Même s'ils sont progressifs, c'est une fatigue, voire une baisse de moral latente, qui peut durer plusieurs semaines. Après l'effervescence de l'été, c'est une période de retour sur soi, d'intériorisation, de remises en question. On se sent un peu dans le dénuement durant cette transition, comme la cigale qui a chanté tout l'été...

Pour me reconnecter et ne pas tomber dans le laisser-aller, rien ne vaut, selon moi, que de retrouver de bonnes habitudes, qui s'accompagnent d'une certaine discipline.

1/ Commencer ma course en même temps que le soleil

Cela implique de se lever à l'aube, au moment où la nuit noire se dissipe. Vers 6h00 du matin en hiver, contre 5h00 du matin en été. Si possible une demi-heure avant tout le monde, afin de profiter du silence de sa maison. Ouvrir ses volets, voir la nature ou la ville s'éveiller lentement. Prendre ce temps pour prendre le temps, dans le calme, de faire quelques étirement, de s'offrir des soins et un auto-massage du visage, à l'aide de ses doigts ou d'une pierre. Enduire son corps d'une huile parfumée. Choisir ses vêtements avec soin. Se projeter dans cette journée: Mémoriser les tâches à accomplir, penser au menu de ses repas, éventuellement à ses activités de loisirs ou de sport. Me voilà prête à accueillir cette journée, l'esprit clair et disponible. 

2/ Prendre soin de ma bouche

Au moment du lever, j'apprécie beaucoup pratiquer Gandoush, le bain de bouche à l'huile. Ce rituel ayurvédique consiste à garder et brasser une cuillère d'huile (de sésame si possible) entre ses dents, sous la langue, contre l'intérieur des joues, dans un gargarisme qui dure environ 10 minutes. Mais je trouve que 20 minutes sont plus efficaces: Durant ce laps de temps, l'huile nettoie toutes les toxines de la bouche, de la langue et des dents, que l'on recrache à la fin. Ainsi, on dit en Ayurvéda que cette pratique permet d'évacuer les bactéries, virus, et d'améliorer la santé générale. C'est une idée mal comprise et acceptée ici en Europe, et pourtant, je peux vous assurer que vos dents sont encore plus propres après Gandoush qu'après un brossage classique! Je complète le soin en finissant de me nettoyer la bouche avec un gratte-langue en cuivre, qui débarrasse efficacement des petits dépôts sur la base de la langue. Il est dit que Gandoush nettoie les toxines, mais aussi purifie la parole et rend le teint frais!

3/ Ma tisane détox

Je suis une adepte du jus de citron pressé au lever. A l'arrivée de l'automne, je l'"améliore" un peu, afin de non seulement profiter de ses vertus détox, mais aussi d'y inclure des ingrédients qui pourront stimuler mes défenses immunitaires: Dans une tasse, je presse un citron bio entier, quelques morceaux de gingembre ou de curcuma frais (si vous avez un extracteur, vous pouvez carrément les réduire en jus), une cuillère de miel, et éventuellement un bâton de cannelle. Je verse ensuite de l'eau chaude sur le tout (surtout pas bouillante, mais juste chaude), et je laisse infuser quelques minutes. Je peux aussi y ajouter, selon mon goûts, des aromatiques sèches du jardin, de la sauge ou du thym, le matin, ou bien encore de la verveine, si je bois mon infusion le soir.

 

4/ Ma cure de spiruline

Je fais deux cures de spiruline par an, à l'arrivée du printemps et à l'arrivée de l'automne. Chaque changement de saison me met dans un état de fatigue prolongé, que j'arrive à pallier grâce à la cure de spiruline: Energisante, régulatrice d'appétit, antioxydante, elle me donne un vrai coup de fouet qui me permet d'assurer pleinement la transition, physiquement et moralement! Chaque sachet me fait une cure, c'est-à-dire un mois environ.

5/ Me dépenser

Lorsque l'automne me tend les bras, avec son cortège de plaids doux, de bougies parfumés et de canapés moelleux, j'ai du mal à ne pas tomber dans l'inertie. Si la pause du repos est nécessaire, l'activité physique me permet de rester en bonne forme et de me sentir bien, d'une fatigue saine, aussi bien moralement que physiquement. Même après une journée de contrariétés, le sport permet de me rendre le moral. D'ailleurs, je pense qu'il n'y a (presque) pas de problèmes (superficiel) que le sport ne puisse régler, tant il nous permet de relativiser. Et il n'y a guère de spectacle plus beau que la Nature qui revêt son manteau d'automne: Emmenez les enfants, le chien, dans de longues promenades rafraîchissantes, ce seront d'autant de beaux souvenirs en famille!

6/ Ma petite pharmacopée

Les huiles essentielles m'accompagnent depuis plus de dix ans, et constituent l'essentiel de mon tiroir à pharmacie. J'ai constaté au fil de ces années que leur usage me permettaient de passer au travers tous les désagréments qui accompagnent l'arrivée du froid; voici mes essentiels:

- Le Tea-tree (ou Arbre à thé): Antiviral, antibactérien à large spectre, antifongique. Mon huile essentielle de base! Je dépose une goutte d'huile essentielle de Tea-tree sous ma langue tous les soirs (ou un soir sur deux) en automne/hiver, pour me prémunir de tous les maux et virus baladeurs.  En cas de fièvre, état grippal, rhume, je dilue 3 gouttes de Tea-tree dans un bouchon d'huile végétale, que j'applique sur ma gorge, les reins, et sous la plante des pieds. Peut-être remplacée et/ou accompagnée par l'huile essentielle de Ravintsare.

- Le Niaouli: Antiviral, antibactérien, expectorante. Elle libère les bronches et dégage la respiration, à utiliser en massage sur la poitrine et la gorge (toujours bien diluée dans une huile végétale). Peut-être remplacée et/ou accompagnée par de l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus.

- La Menthe poivrée: Expectorante, mucolytique. Elle débouche le nez pris! Diluez une goutte d'huile essentielle de Menthe poivrée dans de l'huile végétale, et tamponnez sur un tissu que vous reniflerez fréquemment. Attention à bien la diluer pour ne pas vous brûler! La Menthe poivrée est interdite aux femmes enceintes. 

- Le Basilic tropical: Antispasmodique. En cas de gastro, elle soulage des spasmes et des crampes d'estomac. Diluer une goutte d'huile essentielle de Basilic tropical dans une cuillère de miel et avaler, ou bien encore diluer deux gouttes dans un bouchon d'huile végétale et masser délicatement le ventre.

- Le Pin sylvestre: Expectorante, mucolytique: Elle dégage les voies respiratoires. A utiliser en diffusion, quelques gouttes dans un diffuseur d'huiles essentielles par nébulisation. Son parfum résineux est très réconfortant!

- Le Thym à thujanol: Anti-infectieux global. En cas de toux persistante, deux gouttes d'huiles essentielles dans un peu d'huile végétale, pour masser sa gorge, ou bien encore en diffusion dans le nébulisateur.

7/ Mes bouillons

Je suis une inconditionnelle des bouillons. Délicieux, bons marché, ils réchauffent et réconfortent! Qu'il soit à base de légumes, de viandes ou de poissons, c'est une préparation riche en bienfaits. Je le prépare en grandes quantités, en en surgelant des portions parfois, car je le consomme seul mais il me sert aussi comme ingrédient de base dans d'autres plats (plats en sauce, soupes, potages, ramens, etc). Il nous fait revenir à l'époque de nos grand-mères, à l'époque où rien ne se jetait! Carcasses de poulet du déjeuner du dimanche, de la dinde de Noël, carcasses de poissons ou de crevettes, sont des petit trésors à réutiliser! Je suis particulièrement fan des bouillons d'os; demandez-en à votre boucher, qui se fera certainement un plaisir de vous les offrir! Le bouillon d'os cuit très lentement et très longtemps, agrémenté d'herbes aromatiques, d'un oignon piqué de clous de girofle, d'une gousse d'ail et d'une carotte. Au bout de plusieurs heures (pensez à écumer la mousse), on obtient un joli bouillon clair plein de nutriments: Calcium, magnésium, phosphore, mais aussi plein de collagène, qui va fortifier vos ongles et vos cheveux. Un vrai cocktail de bienfaits!


Voilà l'essentiel des petites habitudes que je prends lorsque l'automne arrive. Et vous? Avez-vous des petits "trucs" à partager?

Partager ce contenu

PayPal