Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Informations

Fabricants

Aucun fabricant

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Préparer ses semis pour le printemps

Publié le : 12/03/2020 16:40:22
Catégories : DIY , Nature

Préparer ses semis pour le printemps

    Avec le printemps qui arrive à grand pas, l'envie de passer du temps au potager se fait ressentir... Mais il n'y a aucune obligation d'avoir un jardin ou même d'être expert en la matière pour s'y mettre! C'est à la portée de tous, et tout le monde peut profiter et rêver devant la vie qui se développe sous nos mains et nos yeux :)

  Pour certains légumes, même pas besoin d'acheter de graines! Si vous êtes sûr de la provenance et la qualité de vos légumes (non F1, sans pesticides et locaux c'est mieux) certains d'entre eux peuvent vous offrir pléthore de graines (choisir un beau spécimen, bien mûr) : tomates, poivrons, aubergines concombres, melons, haricots, petits pois, courges.. Il ne s'agira que de faire sécher les graines pour l'année suivante. Car il faut prendre en considération que pour passer d'un état de graine à un beau plan productif , il faut du temps (pour vos plans d'été, les semis s'effectueront au tout début du printemps...).

  Pour faire simple, on distingue 2 grandes familles de graines :

  - Les grosses graines (haricots, pois, épinards...). Elles se plantent, généralement, directement en pleine terre (en appartement, rien n'empêche d'utiliser un grand pot) à environ 2cm de profondeur, et en les ayant fait tremper une nuit dans l'eau pour faciliter leur germination. D'ailleurs, tout ce qui est légume racine (carottes, pommes de terre, betteraves, radis...) et bulbes (ail, oignons, échalotes...) c'est également directement en pleine terre!

  - Les petites graines: Là, les semis conviennent parfaitement!

   Une barquette alimentaire (boîte à oeufs, etc) dans laquelle vous aurez fait quelques trous, une brique de lait que vous recyclerez en découpant vos petites étiquettes ( on croit toujours se souvenir, mais non, on ne se souvient jamais le mois d'après , à quoi correspondent ces jolies petites feuilles^^), un bon marqueur indélébile ( c'est très utile si on ne veut pas se retrouver avec une dégoulinure illisible)et un peu de terreau universel ( le terreau spécial semis n'est pas indispensable! On tamisera simplement un peu de terreau universel en fine couche pour couvrir nos semis). De l'eau bien sûr, il faudra veiller chaque jour, jusqu'à ce que le plan se développe, que la terre soit bien humide. Vous pouvez recycler une bouteille avec un pulvérisateur, ou juste faire un trou dans le bouchon d'une bouteille en plastique, car un flux trop important pourrait déplacer vos graines et tout chambouler!

 Si vous n'avez pas de serre pour vous y prendre à l'avance (très pratique, voir indispensable pour les cultures d'été) ce n'est pas perdu, une fenêtre plein sud fera parfaitement l'affaire! Pour trouver le meilleur endroit, propice au développement de vos graines, il faut comprendre que pour germer, une graine à besoin surtout de chaleur (près d'un radiateur par exemple), puis dès que les cotylédons apparaissent ( les toutes premières feuilles de votre plan), la plante va chercher la lumière, donc il faut viser la meilleure exposition au soleil. Lorsque votre plan aura pris quelques centimètres de hauteur, il faudra lui proposer un habitat plus grand, donc rempotez-le individuellement dans un plus grand contenant ( plus large, mais plus haut aussi^^).

  A l'avenir et si cela vous intéresse, je pourrai vous proposer un calendrier des semis sur l'année, et comment les associer une fois au jardin :) Bon jardinage, belle saison et bonne création à vous ;)

Partager ce contenu

PayPal