Louise, naturopathe & blogueuse

Si comme nous vous êtes "addict" à Instagram et que vous vous intéressez aux cosmétiques naturels et bio, vous avez certainement déjà fait la rencontre de Louise, plus connue sous le pseudo "Sois Bio et Bats Toi", le nom de son blog, où elle vous donne mille et une astuce pour une vie plus saine au naturel. Mais Louise est avant tout une naturopathe certifiée qui s'est lancée toute jeune dans le monde de l'entreprenariat.

1/ Bonjour Louise, peux-tu nous présenter ton parcours?

Je m'appelle Louise j'ai 27 ans et je suis naturopathe et également blogueuse. Après un bac L, une année de voyage et 4 ans en tant que maquilleuse dans le milieu de la mode, un changement de vie important c'est fait via un départ pour vivre quelques années en haute montagne qui m'a fait radicalement changer de vie. J'ai entrepris alors à 23 ans une reconversion professionnelle dans le domaine du naturel, dans un premier temps via la beauté puis via des études de naturopathe. En même temps j'ai ouvert Sois bio et bats toi, un blog axé naturel, beauté bio, psychologie et sujet tabou, c'était à la toute fin de l'année 2015 et depuis maintenant désormais un an la naturopathie et le blog font partie de ma petite entreprise et me permet de vivre.

2/ On te connait surtout en tant que blogueuse, grâce à ton blog « Sois bio et bats toi », mais tu es aussi une professionnelle de la naturopathie. A quel moment de ta vie as-tu pris la décision de lancer ta propre entreprise ? Est-ce que ce fut une décision difficile à prendre ? Quel a été ton cheminement ?

Après trois ans d'études je me suis posé la question de savoir si je souhaitais essayer de vivre de mes passions ou de prendre un mi-temps pour pouvoir avoir l'assurance financière de pouvoir vivre avec un petit boulot à côté. J'ai choisi le risque, j'ai ouvert mon entreprise avec plusieurs cordes à mon arc. Le cabinet bien sûr qui me permet de suivre ici et ailleurs des patientes et de les accompagner au quotidien. Mais aussi le blog et les réseaux sociaux qui se développent de plus en plus, grâce à lui je peux travailler avec des marques, créer du contenu intéressant et en vivre en partie. Finalement le plus dur n'a pas été le saut dans le vide de l'entreprenariat mais l'après, les dimanches à faire la compta, compter chaque centime la première année pour voir si l'on va s'en sortir. Le plus souvent, beaucoup pensent que les blogueuses sont millionnaires et que si l'on a beaucoup de monde sur les réseaux sociaux le reste suivra. C'est bien sûr une vision assez erronée. Peu importe le domaine d'activité, tous les entrepreneurs vous diront la même chose je pense, c'est difficile mais c'est notre rêve, et notre rêve on s'y accroche.

4/ Quelles sont les valeurs que tu mets en avant sur ton blog et au travers ton activité? Ce sur quoi tu ne ferais pas de compromis ?

J'essaye de proposer sans jugement d'autres alternatives aux gens, c'est pour moi essentiel. Chaque personne a son prpore budget, son propre cheminement, sa manière de vivre ect. Je n'avais pas la même manière de penser il y a deux ans ou le mois dernier alors pourquoi le souligner chez les autres ? Chaque petit geste compte et personne n'est parfait dans ce monde, il faut mettre en avant les bons gestes plutôt que souligner les moins bons.

Depuis le début, je mets un point d'honneur à être totalement transparente sur les réseaux sociaux ou le blog. Ca m'est parfois reproché par les lectrices ou les marques, mais c'est ma manière de fonctionner car pour moi transparence égal confiance. Aucun compromis sur ce point, peu importe le sujet, je ne parle pas de produits que je ne teste pas, je ne parle que de produits que j'aime, et je le justife si c'est via du sponsoring, ect. De même pour mes patientes, si une personne a besoin d'autre chose que de naturopathie il faut savoir le dire, même si ce n'est pas toujours simple.

5/ Quel est ton processus lorsque tu reçois un nouveau client?

La naturopathie est vaste et je propose plusieurs types de consultations selon les besoins, bilan global, consultation de santé, consultation enfants ou femmes enceintes, nutrition etc. Après avoir définit les besoins de la personne on réalise un bilan global de son état physique et mentale. La naturopathie est une médecine holistique c'est à dire qu'elle ne dissocie pas l'esprit du corps. En naturopathie personne ne dira jamais: "Oh, arrête un peu c'est dans ta tête!". Un échange se crée alors au fil de mes questions pour mettre en place un protocole d'hygiène vitale et aider au mieux la personne.

6/ Est-ce que tes journées se ressemblent ? Comment organises-tu ton emploi du temps ? As-tu d'autres passions?

Mes journées changent tous les jours et c'est pour ça que j'aime l'entreprenariat, aucune ne se ressemblent même s'il y a une trame de fond. En début de journée je me prépare une petite liste des tâches à accomplir dans la journée. Si c'est une journée avec des consultations, je réserve souvent ma journée seulement pour ça ( on a du mal parfois à se rendre compte que les métiers de la santé ou de l'accompagnement sont assez chronophages en matière d'énergie). Je me suis déjà sentie totalement vidée de mon énergie après une consultation. Je préfère optimiser mon temps et travailler de manière ciblée, si je sens que mon corps ou mon cerveau ne répond pas, c'est que ce n'est pas le bon moment, le travail sera de toute façon moins bien fait. Quand je travaille pour le blog ou les réseaux sociaux c'est la même chose, il m'arrive parfois d'écrire un article à 23 heures sur un coup de tête pendant plusieurs heures. Le blog reste une passion, je l'ai commencé comme tel et maintenant que c'est également mon métier, c'est essentiel pour moi de garder cette passion. Si cela devient une corvée cela se sentira. J'aime également beaucoup cuisiner et prendre le temps de flâner dans la nature.

Sois Bio Et Bats Toi,

le blog des astuces & produits naturels

8/ Quelle est ta plus grande difficulté dans ta vie d'entrepreneur ? Et à contrario, quel est ton point fort ? Est-ce qu'il t'es arrivé de prendre des décisions que tu as regretté ?

Pour ma part je trouve qu'il y a plusieurs formes de difficultés, celles liées au statut “ juridique “, dirons-nous, qui nous mettent parfois dans des situations un peu loufoques, quand on nous renvoie d'un service à autre service en mairie, des impôts à l'Urssaf, etc. Et celles un peu plus liées à l'affect, comme parfois se sentir seule car coupée de la “ vie sociale “ du travail, le fait d'avoir une vraie pause-déjeuner, d'avoir des collègues de bureau etc. Mon point fort, je ne sais pas trop, peut-être mon caractère, je n'aime pas échouer et j'aime toujours faire mieux, un vrai point important face au monde de l'entreprenariat. J'essaye de ne pas regretter mes décisions, ça ne sert à rien et ça ne fait pas avancer.

9/ Tu es très sollicitée par les marques, comment arrives-tu à gérer à la fois ton activité et ton blog ? Quelles sont tes stratégies pour promouvoir ton activité sur le net ?

Je les dissocie pas, c'est la même entreprise, la même base de travail. Mes patientes viennent essentiellement vers moi via le blog ou les réseaux sociaux car elles ont confiance en moi, en mon travail et ont parfois l'impression de me connaître plus via ce biais. Je n'ai pas de réelle stratégie ou si... Plutôt deux que j'adopte au quotidien mais qui sont très simples : le travail et l'organisation.

10/ De quoi rêves-tu pour ton avenir? Quelle est ta vision pour ta activité à long terme ?As-tu un modèle d'entreprise ou un mentor dont tu t'inspires ?

De vivre pleinement de mon activité sans avoir la pression du chiffre sur mon compte en banque une fois le mois terminé. Je n'ai pas l'impression de rêver mais je souhaite construire mon propre métier, créer ma manière de travailler. Chaque métier, chaque entreprise a bien sûr ses limites et son encadrement, mais je veux créer mes propres limites et mes propres règles. Vivre selon mes critères et non celles des autres dans la mesure du possible.

Je n'ai pas un modèle ou un mentor précis qui represente à 100 % ma vision des choses mais j'aime beacoup le travail sur les réseaux sociaux et ailleurs de Victoria du blog Mango and Salt, de Julie de la chaine Friendly-beauty, le travail et la manière de penser d' Alex Vizéo ou encore Mike Horn dans un tout autre domaine.

11/ Quel regard portes-tu aujourd'hui sur l'aventure de l'entrepreneuriat aujourd'hui en France ? Et en particulier le monde des cosmétiques ? Si tu en avais le pouvoir, que changerais-tu ?

Je trouve que l'on ne met pas assez en avant l'entrepreneuriat, et sans tomber dans le drama, encore moins celui des femmes, en France 30 % des entreprises sont dirigés par des femmes et 40 % pour les micros entreprises, c'est trop peu ! Cosmétiques ou autres domaines c'est pour moi la même chose, les aides sont assez minces, peu importe la niche, si on ne sort pas d'une école de commerce, si les finances derrière ne suivent pas , malheuresement les chances sont assez minces. J'aimerais vivre dans un pays ou dans un monde ou les entrepreneurs pourraient aller au bout de leurs projets avec du travail et des bonnes idées.

11/ Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui veut créer son entreprise ?

De s'accrocher et de ne pas écouter les autres ! Il ne faut pas laisser la peur des autres diriger notre vie encore moins nos décisions, je fais partie des personnes qui fonctionnent à l'instinct et pour moi on doit toujours suivre son intuition.

12/ Est-ce que l'entrepreneuriat a changé quelque chose en toi ? Qu'as-tu appris de toi-même ?

Ma confiance en moi, mais pour ça il a fallu du temps et je commence tout juste à m'en rendre compte. Quand on détour d'une conversation on me demande ce que je fais, je ne réponds plus "naturopathe" ou "blogueuse" mais chef d'entreprise. Il faut être fier du travail que l'on a accompli. J'ai compris que je pouvais avoir des idées, les mettre en oeuvre et qu'elles réussissent seules et sans besoin des autres pour le faire.

13/ Ta philosophie au quotidien ?

Essayer chaque jour de faire mieux que la veille pour les petites et les grandes choses et de se battre pour ce que l'on souhaite tout ça en essayant de se préserver soi-même. Facile à dire parfois plus difficile à faire.


Pour un consultation en ligne, retrouvez Louise sur Louise Brunet Naturopathe

Posts similaires

Voir tout

Charles Cracco est le créateur de Mademoiselle Saint Germain, cosmétiques historiques à la française: En collaboration avec le Potager du Roi, Mademoiselle Saint Germain vous propose une gamme de soin