Recherche dans le blog

Meilleures ventes

Informations

Fabricants

Aucun fabricant

Fournisseurs

Aucun fournisseur

A propos du Black Friday...

Publié le : 22/11/2018 11:38:36
Catégories : Inspiration

A propos du Black Friday...

Jeudi 22 novembre, midi.

Depuis ce matin, comme depuis quelques jours, je suis en cogitation. Depuis deux ans, le phénomène du "Black Friday" s'est assez bien répandu en France, du jour au lendemain. Je n'en avais personnellement jamais entendu parler avant. Le "Black Friday" est une tradition américaine, qui au lendemain de Thanksgiving, ouvre la saison des achats de Noël, ce qui pousse les commerces à proposer des réductions importantes sur leurs produits: On assiste donc pendant 2 à 3 jours à des promotions "prix cassés" dans la grande distribution, et petit à petit, et je l'observe sur les réseaux sociaux, les petites marques s'y mettent aussi.

Autant le dire tout de suite, je suis extrêmement agacée par l'importation constante de ces traditions anglo-saxonnes qui n'ont aucun sens chez nous (Halloween, Black Friday, et on commence même à parler de Thanksgiving!): Beaucoup y voient une nouvelle occasion de s'amuser, faire des affaires, etc. Je ne suis pas persuadée du bien-fondé de tout cela, mais ce n'est là où je veux en venir.

Je me demande donc depuis quelques jours si nous devions participer au BF. Je ne suis vraiment pas contre en général proposer des offres via des partenariats, organiser des concours, ou mettre en place des codes promos avec des blogueuses: Nous ne sommes pas dans une démarche individualiste, mais plutôt ouvertes au monde et j'aime bien "répandre" autour de moi en faisant tester nos produits, en expliquant aux gens le principe de la saponification à froid, en parlant du localisme et de nos producteurs. Seulement, en ce qui concerne ce BF, je ne peux m'empêcher de ressentir un sentiment de gêne latent, que je vais essayer de vous expliquer de mon mieux.

Je trouve ce BF injuste. Pourquoi?

Nous sommes des fabricants de cosmétiques français, nous nous fournissons auprès de producteurs locaux dès que possible et d'entreprises françaises, nous fabriquons, et conditionnons nos produits nous-mêmes dans notre petit labo de province. Nous sacrifions à notre entreprise quasiment tout notre temps et beaucoup de notre vie de famille. Nos tarifs sont calculés au plus juste de ce que le produit nous coûte en terme de matières premières, emballages, frais de port, TVA, charges, etc. Lorsque nous proposons une promotion, celle-ci est déduite de notre marge personnelle, et il en est de même pour nos distributeurs. Sur un article dont le prix moyen est de 8.50€, donc un "petit" prix, la marge est mince. Nous ne sommes pas la grande distribution ou une multinationale qui ont de larges marges de manoeuvres.

En revanche, nous avons mis en place un système qui permet durant toute l'année à de nouveaux clients de découvrir notre gamme en bénéficiant d'un code promo, et à ceux qui passent des commandes importantes d'être récompensés par des cadeaux. Deux fois par an, nous proposons également des réductions sympathiques pour les soldes d'été et d'hiver. Ce sont souvent des éditions limitées au tarif réduit, afin de permettre à certains d'entre vous de les découvrir, ou encore aux familles de constituer un petit stock de savons pour la saison.

Dès lors, je me demande quelle serait la légitimité de proposer une "solde" supplémentaire. Je considère que cela serait injuste pour nous de "brader" notre travail, mais également pour nos distributeurs, dont la marge est encore plus réduite et qui ne pourraient tout simplement pas s'aligner. Nous autres artisans, ne pourront jamais rivaliser avec les multinationales de la cosmétique, ou de tout autre domaine. Je crois qu'il n'est donc pas sain et plutôt contre-productif de se lancer dans une course à la concurrence, qui de toute évidence est déloyale. Le productivisme ne peut aller qu'à l'encontre de toutes les valeurs que nous défendons: Savoir-faire, exigence de la qualité, développement des circuit-courts, et passion créative. 

Je me le dis souvent, un système ne tient en place que grâce à ses courroies d'alimentation: Votre achat est un vote pour le monde que vous souhaitez construire. Bien sûr, nous avons parfois moins le choix, surtout lorsqu'il s'agit de nourrir sa famille et ses enfants, un savon n'est pas en tête de votre liste de priorités.  Mais lors de phénomènes comme le BF, si l'on fait preuve d'un petit peu de recul et d'objectivité, on réussirait facilement à faire la part des choses en répondant à la question suivante: "En ai-je vraiment besoin?".

Alors évidemment, fondamentalement, on a pas besoin de grand-chose, et on peut s'en aller vivre dans une caverne. Néanmoins la vie ne se limite pas qu'aux besoins, fort heureusement c'est aussi une question de plaisir. Mais de la joie simple ressentie lorsque l'on se fait un cadeau, à finir par être blasé par les quantités pléthoriques d'objets inutiles accumulés et à ne plus trouver de sens aux choses, il y a un monde. Consommer est nécessaire pour l'équilibre de l'économie, mais mieux, de manière plus avisée et avec une vision à plus long terme. Beaucoup de petits artisans sont près de chez vous, ils créent de la valeur ajoutée par leur entreprise: Passer par eux pour vos besoins ou services entretien le cercle vertueux de l'économie locale. Et puis aujourd'hui les alternatives ne manquent pas!

Donc pour toutes ces raisons, je n'ai pas envie de participer au Black Friday. J'ajoute que cela me concerne en tant que fabricant et artisan, que tout le monde n'est pas dans mon cas de figure et que chacun voit midi à sa porte. Mais j'avais envie de vous faire part de ma position. Et vous? Qu'en pensez-vous?

Partager ce contenu

PayPal